Archives du mot-clé Guillaume Calafat

[Parution] Dictionnaire de la Méditerranée

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution de l’ouvrage Dictionnaire de la Méditerranée, sous la direction de Dionigi Albera, Maryline Crivello et Mohamed Tozy, en collaboration avec Gisèle Seimandi (Arles, Actes Sud, 2016)

Guillaume Calafat, Mathieu Grenet et Wolfgang Kaiser ont contribué à l’ouvrage en publiant plusieurs notices:

Guillaume Calafat

Livourne, Bataille de (p. 802-807)

 

Mathieu Grenet

Drogman (p. 384-390)

Empire (p. 452-463) avec Alexis Rappas

 

Wolfgang Kaiser

Captif (p. 205-208)

Course (p. 317-319)

Identification (p. 667-677) avec Claudia Moatti

 

couv-dict_mediterranee

[Conférence] La précarité sur les routes et les mers de l’antiquité à l’époque moderne

Vivre en mobilité II.

La précarité sur les routes et les mers de l’antiquité à l’époque moderne

Programme

23 mai 2016, Musée d’art et d’histoire de St Denis

22 bis Rue Gabriel Péri, 93200 Saint-Denis (ligne 13, station : Saint-Denis Porte de Paris, sortie 4)

Le programme de recherches Vivre en mobilité, organisé par l’EA 1571 de l’université de Paris 8, s’inscrit dans un renouvellement historiographique que l’on peut qualifier de « tournant migratoire ». Il présente toutefois un déplacement important par rapport à la production scientifique de ces dernières années car il met l’accent sur les acteurs eux-mêmes. Il s’agit en effet, pour mieux comprendre le phénomène migratoire dans la longue durée, de travailler à une sorte de phénoménologie et d’anthropologie historiques du mouvement. Le premier axe de ce programme consiste à étudier la dimension pratique de la mobilité et l’expérience des migrants sur les routes, les mers, ou dans les lieux d’accueil. Comme le premier séminaire, la rencontre du 23 mai 2016 sera consacrée à une approche historique et comparée des formes d’insécurité et de précarité des personnes en déplacement.

Contact : claudia.moatti@gmail.com

 

Programme

9h30 Claudia Moatti (P8) Introduction

10h-Pascal Arnaud (LyonII) L’insécurité sur les mers dans le monde romain

11h D.Valérian (Lyon II), La construction de normes partagées entre chrétiens et musulmans sur la lutte contre la piraterie en Méditerranée

12h : pause déjeuner

13h30 Wolfgang Kaiser (Paris 1), Les « dangers de la plage ». L’insécurité d’un lieu social en Méditerranée à l’époque moderne

14h30 G. Calafat (Paris 1), Les procès de l’insécurité maritime. Procédures et recours en Méditerranée au 17ème siècle

Pause

15h : Marie Pierre Dausse (Paris 8) Les routes de l’Epire antique : un ‘pays fortifié par la nature’ (Plutarque) ?

16h : Didier Gazagnadou (Paris 8): Le nomade est constamment aux aguets, car le danger est partout ! (Déserts, précarité et sécurité pour les nomades du Moyen Orient à partir de relations de voyages et de notes ethnographiques (19e-début 20e)

[Parution] Union in Separation

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer la publication de l’ouvrage collectif Union in Separation, Diasporic Groups and Identities in the Eastern Mediterranean (1100-1800), coédité par G. Christ, F-J. Morche, R. Zaugg, W. Kaiser, S. Burkhardt et A. D. Beihammer.

Union in Separation_estratto

Edité par Viella et avec l’assistance du projet ConfigMed, l’ouvrage cherche à « étudier les diasporas, et plus particulièrement les diasporas commerçantes, dans la Méditerranée orientale durant le long automne du Moyen-Âge (c. 1100-1800) ». Outre Wolfgang Kaiser, Guillaume Calafat, du projet ConfigMed, figure parmi les auteurs, avec un article intitulé « Osmanlı-Speaking Diasporas: Cross-Diasporic Relations and Intercommunity. Trust between Marseilles, Tunis and Livorno (1600-1650) »

Veuillez trouver ici la préface, une bibliographie sélective et le résumé des articles.

[Séminaire] Penser la Méditerranée

Nous vous présentons le programme du séminaire hebdomadaire du CRHM Penser la Méditerranée à l’époque moderne et contemporaine (XVIe-XXe Siècle). Ce séminaire est coorganisé par Wolfgang Kaiser, qui dirige l’ERC ConfigMed. Trois chercheurs du projet ConfigMed interviendront dans le cadre du séminaire les mardi 28 octobre (Güneş Işıksel), 25 novembre (Guillaume Calafat) et 16 décembre (Yavuz Aykan). Vous pouvez retrouver le programme de l’année dernière sur notre site.

Wolfgang Kaiser, Professeur d’histoire moderne à l’université Paris 1, Directeur d’études à l’EHESS,
Bernard Heyberger, Directeur d’études à l’EHESS et à l’EPHE
Bernard Vincent, Directeur d’études à l’EHESS.


Penser la Méditerranée à l’époque moderne et contemporaine (XVIe-XXe siècle)

Partant du constat que la Méditerranée est un objet historique et historiographique attractif mais souvent défini par défaut, et constatant le très petit nombre de lieux d’échange continu entre modernistes et contemporanéistes en histoire méditerranéenne, les organisateurs de ce séminaire proposent une approche des transformations de l’espace méditerranéen sur le long terme (du XVIe au XXe siècle)


Tous les mardis de 17h à 19 h, du 14 octobre 2014 au 27 janvier 2015

Ecole normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris, salle d’histoire, escalier D, 2ème étage

Contact : wolfgang.kaiser@univ-paris1.fr

14 octobre 2014

Bernard Heyberger (EHESS-EPHE)

D’Alep à Paris : les pérégrinations méditerranéennes d’un jeune Syrien (1708-1710)

21 octobre 2014

Georg Christ (Manchester)

Transhumance urbaine.  Repenser migrations, mobilités et communautés diasporiques

en Méditerranée (pré)moderne et contemporaine

28 octobre 2014

Günes Isiksel (Cetobac, Paris)

Turcs et Français : une histoire culturelle, 1860-1960

(autour de l’ouvrage du même titre paru en 2014)

4 novembre 2014

Antonis Hadjikyriacou (Princeton/Crète)

Insularité et Empire : la Chypre ottomane en Méditerranée à l’époque moderne

18 novembre 2014

Antonio de Almeida Mendes (Nantes/IHMC)

Le temps long de l’esclavage au Portugal : une relecture des rapports maîtres-esclaves

25 novembre 2014

Guillaume Calafat (Paris 1)

Les Arméniens au Maghreb (premier XVIIe siècle)

2 décembre 2014

Tassos Anastassiadis (Montréal)

Orage méditerranéen sur la scène européenne.

Education et circulation du pouvoir entre Naxos et les métropoles européennes (1880s-1930s)

9 décembre 2014

Anne-Marie Planel (Tunis/Paris)

D’un comptoir marchand à une colonie de peuplement : les Français à Tunis au XIXe siècle

16 décembre 2014

Yavuz Aykan (Paris 1 – ConfigMed)

De l’acte à la personne : l’apostasie et la fiction dans le droit ottoman à l’époque moderne

6 janvier 2015

Anne Leblay (Archives Nationales, Paris)

Les réseaux de sociabilité des immigrés espagnols et portugais à Paris au XIXe siècle

13 janvier 2015

José Javier Ruiz Ibáñez (Murcie)

Les empires au-delà de leurs frontières: attraction, alliance et subordination

dans les mondes méditerranéens du XVIe siècle

20 janvier 2015

Antonio Moreno (Paris XII)

Peuple et conflit politique dans le Madrid d’époque baroque

27 janvier 2015

Laura Binz (Berne)

Les catholiques latins à Constantinople aux XVIIe et XVIIIe siècles: Une communauté hétérogène à l’interface entre l’Europe et l’Empire ottoman

 

Ecole normale supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris, salle d’histoire, escalier D, 2ème étage
Secrétariat d’histoire. Contact: Monique.Bourgeois@ens.fr/ 01 44 32 30 28

[Parution] Religion and Trade, Cross-cultural exchanges in the world history, 1000-1900

En cette veille de rentrée universitaire, l’équipe du programme ERC ConfigMed a le plaisir d’annoncer la parution d’un ouvrage collectif, dans lequel deux membres du projet ont collaboré pour l’écriture d’un article commun :

Trivellato, Francesca, Halevi, Leor, Antunes, Catia (eds.), Religion and Trade, Cross-cultural exchanges in the world history, 1000-1900, Oxford, Oxford University Press, 2014.

Vous trouverez ci-dessous un résumé (en Anglais) et le sommaire de l’ouvrage.

Religion and Trade

Résumé
Although trade connects distant people and regions, bringing cultures closer together through the exchange of material goods and ideas, it has not always led to unity and harmony. From the era of the Crusades to the dawn of colonialism, exploitation and violence characterized many trading ventures, which required vessels and convoys to overcome tremendous technological obstacles and merchants to grapple with strange customs and manners in a foreign environment. Yet despite all odds, experienced traders and licensed brokers, as well as ordinary people, travelers, pilgrims, missionaries, and interlopers across the globe, concocted ways of bartering, securing credit, and establishing relationships with people who did not speak their language, wore different garb, and worshipped other gods.

Religion and Trade: Cross-Cultural Exchanges in World History, 1000-1900 focuses on trade across religious boundaries around the Mediterranean Sea and the Atlantic and Indian Oceans during the second millennium. Written by an international team of scholars, the essays in this volume examine a wide range of commercial exchanges, from first encounters between strangers from different continents to everyday transactions between merchants who lived in the same city yet belonged to diverse groups. In order to broach the intriguing yet surprisingly neglected subject of how the relationship between trade and religion developed historically, the authors consider a number of interrelated questions: When and where was religion invoked explicitly as part of commercial policies? How did religious norms affect the everyday conduct of trade? Why did economic imperatives, political goals, and legal institutions help sustain commercial exchanges across religious barriers in different times and places? When did trade between religious groups give way to more tolerant views of <« the other> » and when, by contrast, did it coexist with hostile images of those decried as <« infidels> »?

Exploring captivating examples from across the world and spanning the course of the second millennium, this groundbreaking volume sheds light on the political, economic, and juridical underpinnings of cross-cultural trade as it emerged or developed at various times and places, and reflects on the cultural and religious significance of the passage of strange persons and exotic objects across the many frontiers that separated humankind in medieval and early modern times.

Sommaire
Introduction, Francesca Trivellato
1. Religion and Cross-Cultural Trade: A Framework for Interdisciplinary Inquiry, Leor Halevi
2. The Blessings of Exchange in the Making of the Early English Atlantic, David Harris Sacks
3. Trading with the Muslim World: Religious Limits and Proscriptions in the Portuguese Empire (c. 1480-1570), Giuseppe Marcocci
4. The Economy of Ransoming in the Mediterranean: A Form of Cross-Cultural Trade between Europe and the Maghreb (Seventeenth and Eighteenth Century), Wolfgang Kaiser and Guillaume Calafat
5. Reflections on Reciprocity: A Late Medieval Islamic Perspective on Christian-Muslim Commitment to Captive Exchange, Kathryn A. Miller
6. Cross-Cultural Business Cooperation in the Dutch Trading World, 1580-1776: A View from the Amsterdam Notarial Contracts, Cátia Antunes
7. Trade across Religious and Confessional Boundaries in Early Modern France, Silvia Marzagalli
8. Coins and Commerce: Monetization and Cross-Cultural Collaboration in the Western Indian Ocean (Eleventh to Thirteenth Centuries), Roxani Eleni Margariti
9. Crossing the Great Water: The Hajj and Commerce from Pre-Modern Southeast Asia, Eric Tagliacozzo
10. African Meanings and European-African Discourse: Iconography and Semantics in Seventeenth-Century Salt Cellars from Serra Leoa, Peter Mark

[Parution] Persistent Piracy. Maritime Violence and State-Formation in Global Historical Perspective (Stefan Eklöf Amirell, Leos Müller, ed.)

Nous avons le plaisir d’annoncer la publication d’un ouvrage collectif intitulé Persistent Piracy. Maritime Violence and State-Formation in Global Historical Perspective,édité par Stefan Eklöf Amirell et Leos Müller. Wolfgang Kaiser et Guillaume Calafat, membres du projet ERC ConfigMed, y ont coécrit un article sur le commerce et piraterie en Méditerranée à l’époque moderne.

Persistent Piracy

Stefan Eklöf Amirell, Leos Müller (ed.), Persistent Piracy. Maritime Violence and State-Formation in Global Historical Perspective, Palgrave Macmillan, 2014,

Sommaire

Stefan Eklöf Amirell, Leos Müller, Introduction: Persistent Piracy in World History

Pililip de Souza, Piracy in Classical Antiquity: The Origins and Evolution of the Concept

Neil Price, Ship-Men and Slaughter-Wolves: Pirate Polities in the Viking Age

Wolfgang Kaiser, Guillaume Calafat, Violence, Protection and Commerce: Corsairing and ars piratica in the Early Modern Mediterranean

james K. Chin, A Hokkien Maritime Empire in the East and South China Seas, 1620-83

Robert J. Antony, Maritime Violence and State-Formation in Vietnam: Piracy and the Tay Son Rebellion, 1771-1802

David J. Starkey, Matthew McCarthy, A Persistent Phenomenon: Private Prize-Taking in the British Atlantic World, c.1540-1856

James Francis Warren, Trade for Bullion to Trade for Commodities and ‘Piracy’: China, the West and the Sulu Zone, 1768-1898

Stig jarle Hansen, Piracy, Security and State-Formation in the Early Twenty-First Century

 

Colloque international « Cosmopolitismo tra conflitti e mediazioni. Livorno e il porto franco negli studi più recenti », Livourne, Fortezza Vecchia, 28-29 mai 2014

Ce colloque international, organisé par Lucia Frattarelli Fischer et l’Archivio di Stato di Livorno, se propose de faire le point sur les recherches actuelles sur l’histoire du port toscan de Livourne, avec pour thème principal le cosmopolitisme, récemment mis à l’honneur par les travaux de Francesca Trivellato, Marcella Aglietti, Samuel Fettah ou encore Guillaume Calafat.

Guillaume Calafat et Mathieu Grenet, tous deux membres du projet ERC ConfigMed, présenteront leurs travaux à cette occasion.

Les communications seront organisées autour de trois sessions :

 

1) Port franc et relations internationales (prés. Franco ANGIOLINI et Aurora SAVELLI ; disc. Giovanni LEVI)

Corey TAZZARA, La gestione della Dogana nel primo Seicento

Guillaume CALAFAT, Livorno e la Camera di Commercio di Marsiglia nel Seicento

Danilo PEDEMONTE, « Operando in pregiudizio della Piazza di Livorno »: L’intreccio tra pubblica salute e privati interessi economici nella risposta degli Stati italiani alla pace toscana con i barbareschi

Bernard COOPERMAN, Cosmopolitismo ebraico e provincialismo: l’inserimento di una presenza ebraica ,elle strutture locali di Livorno

Lisa LILLIE, Commercio e comunità: Livorno nell’immaginario inglese in Età Moderna

Magnus RESSEL, Venezia, Livorno e la Germania nel Settecento. Una comparazione tra le comunità mercantili tedeschi in Italia

 

2) L’individu et la communauté : les conditions de la tolérance (prés. Anthony MOLHO et Roberto BIZZOCCHI)

Francesca TRIVELLATO, Livorno, commercio e i limiti del cosmopolitismo

Brett J. AUERBACH-LYNN, Disciplinare l’Inquisizione. Il governo mediceo e il tribunale della fede nella Livorno del primo Seicento

Stefano VILLANI, Dissenzo involontario: comportamenti eterodossi e identità religiosa tra i convertiti britannici di Livorno nella prima età moderna

Cesare SANTUS, Crimini, violenza e corruzione nel Bagno di Livorno attraverso alcuni processi di età moderna

Chiara LA ROCCA et Andrea ADDOBBATI, Un anno col Cancelliere del Tribunale : violenza privata a Livorno a fine ‘700

Marcella AGLIETTI, « Progetto per spurgare lo Stato dei soggetti viziosi ed incorreggibili »: amministrare la ciminalità nella Livorno del Regno d’Etruria

Samuel FETTAH, Contrabbando e tensioni sociali a Livorno tra Settecento e Ottocento

 

3) Consuls et « nations » étrangères : gouverner le cosmopolitisme (prés. Algerina NERI ; disc. Marcello VERGA)

Francisco J. ZAMORA RODRIGUEZ, Stessa famiglia, diversi governi: il Portogallo e la Monarchia spagnola a Livorno attraverso i suoi agenti consolari

Alice SOBRERO, Il console De Silva e il mercante Scotto: « un importantissimo affare » da un millione di pezze

Mathieu GRENET, Al servizio del Gran Signore? Niccolo’ Petrococchino e Angelo Cazzaiti, consoli ottomani a Livorno, c. 1807/1810-1824

Jesper MEIJLING, Livorno e la teoria del mercato

depliantA4_schermo

[colloque] Les consuls, figures de l’intermédiation marchande en Europe et dans le monde méditerranéen (xviie-xixe siècles)

Nice, Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine, 10-12 avril 2014

Programme

Jeudi 10 avril 2014 (14 h – 19 h)

Session 1 :      Perspectives générales

14 h                 Accueil

14 h 30             Introduction. De l’utilité commerciale des consuls, Arnaud Bartolomei, maître de conférences, Université de Nice Sophia Antipolis

15 h                 L’intermédiation marchande comme attribution des agents consulaires français ? Les prérogatives consulaires dans les manuels consulaires français (xviiie-xxe siècles), Jörg Ulbert, maître de conférences, Université de Bretagne-Sud

15 h 30             Pause

Session 2 :       Les réseaux consulaires en Europe méridionale : des réseaux de protection et de contrôle des marchands

Présidence : Francisco Zamora, Chercheur, CHAM – FCSH/NOVA-UAç

16 h                 Présentation de la session

16 h 15             Le Royaume de Naples et le Levant : un consul à Marseille entre trafics illicites et promotion du commerce actif, Annastella Carrino, professeure-assistante, Università di Bari

16 h 45             Sorvegliare e riunire: consoli genovesi e consoli inglesi nell’alto Tirreno del xviii secolo. Due modelli a confronto, Danilo Pedemonte, doctorant, Università di Genova

17 h 15             Pause

17 h 30             Informer et protéger : l’agent général de la Marine et du Commerce de France à Madrid au service des marchands français (1748-1784), Sylvain Lloret, doctorant, Université de Paris-Sorbonne

18 h 00             La défense des intérêts des négociants français de Cadix d’après la correspondance consulaire ministérielle, Anne Mézin, conservatrice, Archives Nationales

18 h 30             Discussions

 

Vendredi 11 avril 2014 (9 h – 18 h)

Session 3 :       Les réseaux consulaires dans l’Empire ottoman et dans les Régences : d’autres fonctions ?

Présidence : Pierre-Yves Beaurepaire, professeur des universités, Université de Nice Sophia Antipolis, IUF / Mathieu Grenet, Chercheur post-doctorant, ERC Mediterranean Reconfigurations

9 h                   Présentation de la session

9 h 15               Consuls of France in the Levant during the ambassador François Savary de Brèves (1593-1605). The Evidence of a Turkish Manuscript from BnF, Viorel Panaite, professeur des universités, Université de Bucarest

9 h 45               Network South : Swedish Consul George Logie as intermediary of trade, diplomacy and covert associations in North Africa and the Mediterranean, c. 1725-1766, Gustaf Fryksén, Lund University

10 h 15             Pause

10 h 45             A lucrative, dangerous business: il consolato inglese ad Algeri, Tunisi e Tripoli nella seconda metà del xvii secolo, Matteo Barbano, doctorant, Università di Genova

11 h 15                         Deux consuls français dans la Régence de Tunis au XIXe siècle : entre sociabilité locale et protection des intérêts des négociants français (1828-1836), Medhi Jerad, professeur-assistant, Université de Sousse

11 h 45             Discussions

12 h 15             Déjeuner

Session 4 :      Les contours de l’institution consulaire, consuls informels et fonctions informelles des consuls

Présidence : Arnaud Bartolomei, maître de conférences, Université de Nice Sophia Antipolis / Jörg Ulbert, maître de conférences, Université de Bretagne-Sud

13 h 30             Présentation de la session

13 h 45             Jeux d’identités, réseaux et privilèges. Les marchands de la nation suisse à Lyon au xviie siècle, Marco Schnyder, professeur-assistant, Université de Genève

14 h 15             La correspondance consulaire hollandaise en Méditerranée aux xviie et xviiie siècles : quels réseaux pour quels enjeux ?, Thierry Allain, maître de conférences, Université de Montpellier III

14 h 45             Consuls et affairistes : une relecture de la « pénétration pacifique » italienne dans les Balkans à la veille de la Première Guerre mondiale, Fabrice Jesné, maître de conférences, Université de Nantes

15 h 15             Le musée commercial français à Salonique : un projet emblématique de l’action consulaire au tournant des xixe et xxe siècles, Mathieu Jestin, doctorant, Université de Paris I – Panthéon Sorbonne

15 h 45             Discussions

16 h 15             Pause

Session 5 :       Le consul, un intermédiaire entre les capitaines et les marchands

Présidence : Silvia Marzagalli, professeure des universités, Université de Nice Sophia Antipolis, IUF / Maria Fusaro, professeure des universités, University of Exeter, ERC Sailing into Modernity

16 h 30             Présentation de la session

16 h 45             U.S. consuls and the problem of American maritime labor in the Mediterranean, ca. 1795-1815, Nathan Perl-Rosenthal, professeur-assistant, University of Southern California

17 h 15             Le funzioni mercantili dei consoli settinsulari (1800-1807), Gerassimos D. Pagratis, chercheur, Université d’Athènes

17 h 45             Discussions

 

Samedi 12 avril 2014 (9 h – 13 h)

Session 6 :      La juridiction consulaire, une institution au service des marchands

Marcella Aglietti, professeure-assistante, Università di Pisa / Wolfgang Kaiser, professeur des universités, Université de Paris I – Panthéon Sorbonne, EHESS, ERC Mediterranean Reconfigurations

9 h                   Présentation de la session

9 h 15               Consoli inglesi nella Sicilia del Settecento: funzioni istituzionali e attività informali, Salvatore Bottari, chercheur post-doctorant, Università de Messina

9 h 45               Juridiction et arbitrage des consuls français entre Tunis et Livourne (1600-1650), Guillaume Calafat, Chercheur post-doctorant, École française de Rome, ERC Mediterranean Reconfigurations

10 h 15             Consular Courts and the Internationalization of Law: Foreign Protection and Legal Pluralism in Morocco, 1856-1912, Jessica Marglin, professeure-assistante, University of Michigan, Ann Arbor

10 h 45             Discussions

11 h 15             Un consulat sans chancellerie. Le cas du consulat français à Barcelone à la fin du xviie siècle, Julien Sempéré, chercheur, Université de Paris I – Panthéon Sorbonne

11 h 45             L’enregistrement des actes commerciaux à la chancellerie consulaire à Cadix et à Tunis (xviiie et xixe siècles), Arnaud Bartolomei & Anne Brogini, maîtres de conférences, Université de Nice Sophia Antipolis

12 h 15                         Discussions

14 h 30 – 17 h 30  Atelier de recherches : L’exploitation quantitative des sources consulaires : la correspondance

Programme Consuls – 1 Programme Consuls – 2

[Parution] Quaderni storici – Frodi marittime tra norme e istituzioni (secc. VII-XIX)

Le nouveau numéro des Quaderni storici fait la part belle aux thématiques abordées par le projet ERC ConfigMed. Son dossier a pour titre Frodi marittime tra norme e istituzioni (secc. VII-XIX), et traite des fraudes maritimes en Méditerranée. Il a été coédité par Biagio Salvemini (membre actif du projet ERC) et Roberto Zaugg. Plusieurs membres du projet ont participé à sa conception, avec entre autre un article de Guillaume Calafat, Christopher Denis Delacour et Andrea Addobbati. Voici ci-dessous une présentation (en Anglais) du dossier. Vous trouverez ci-après le sommaire de celui-ci.

This special issue examines the relations between norms, institutions and economic behaviour with regard to the increasing regulation of maritime trade in the age of mercantilism and from the perspective of those widespread illegal practices performed by social actors. It argues that frauds were not so much the result of a lack of norms and of institutional control. Rather, they emerged through an intense interaction between social actors and institutional powers and through a manipulative use of legal norms.

 

B. S.R. Z., “Premessa”, pp. 311-332

Georg Christ, “Did Greek wine became Port? Or why institutional interventions matter (c. 1350-1780)”, pp. 333-358

Alida Clemente, “Quando il reato non è «peccato». Il contrabbando nel Regno di Napoli tra conflitti diplomatici, pluralismo istituzionale e quotidianità degli scambi (XVIII secolo)”, pp. 359-394

Christopher Denis-Delacour, “Flying the Pope’s flag. The commercial exploitation of the Roman flag in Mediterranean mercantile policies (18th century)”, pp. 395-418

Guillaume Calafat, “Ramadam Fatet vs. John Jucker. Trials and forgery in Egypt, Syria and Tuscany (1739-1740)”, pp. 419-440

Andrea Addobbati, “Assicurazioni e gioco d’azzardo tra Bordeaux, Londra e Livorno. Le polizze speculative sul commercio franco-caraibico durante la guerra di successione austriaca”, pp. 441-466

Daniele Andreozzi, “«La segretezza degli affari suoi». Commerci, regole e reati a Trieste nella seconda metà del Settecento”, pp. 467-496

Ida FazioRita Loredana Foti, “«Scansar le frodi». Prede corsare nella Sicilia del decennio inglese (1808-1813)”, pp. 497-54″0

Margrit Schulte Beerbühl, “Trading with the enemy. Clandestine networks during the napoleonic wars”, pp. 541-566

 

[Journée d’étude] « Négociants sur mer », « marchands mariniers » et patrons de barque

Nous souhaiterions présenter aujourd’hui une journée d’étude coorganisée par l’un des membres du projet ERC ConfigMed, Christopher Denis Delacour, à l’Université Aix-Marseille. Manuel Lomas Cortes et Guillaume Calafat, du projet ERC ConfigMed, y participent également.
Par ailleurs, trois membres du projets ont commencé leur contrat de recherche dans le cadre du projet ERC en ce début d’année universitaire. Il s’agit de la post-doctorante Mafalda Ade Winter et des Senior Researcher Biagio Salvemini et Eloy Martin Corrales. Ils rejoignent ainsi notre équipe déjà active depuis un an, Christopher Denis Delacour, Mathieu Grenet, Güneş Işıksel, Wolfgang Kaiser, Manuel Lomas Cortes et Johann Petitjean.
Enfin, nous souhaiterions féliciter chaleureusement Guillaume Calafat, qui a brillamment soutenu sa thèse de doctorat le 26 octobre 2013.

« Négociants sur mer », « marchands mariniers » et patrons de barque

Le mercredi 13 novembre 2013 – MMSH, salle Paul-Albert Février, 9h-17h30
Organisation : Gilbert Buti | Christopher Denis-Delacour | Olivier Raveux
D’une rive l’autre : les économies méditerranéennes et leurs mondes de l’époque moderne à nos jours

Le capitaine d’embarcation peut être considéré comme une pierre angulaire des économies maritimes. Qu’il soit simple « conducteur » ou qu’il assume également des fonctions dans les domaines du négoce et de l’armement, le capitaine se présente comme un intermédiaire économique, juridique et social aux multiples facettes. Cette rencontre vise à appréhender l’éventail des tâches et des responsabilités exercées par les capitaines de navires en Méditerranée et la gestion de cette diversité de fonctions au cours de leurs missions. Cet éclairage porté sur les « capitaines en Méditerranée » ne s’appuie en rien sur une géographie sociale et économique restreinte. Au sein d’un espace fragmenté, tant sur les plans juridique et culturel que politique et religieux, et dans l’orbite d’intérêts économiques se dilatant au-delà d’une mer et de ses rives, ce sont l’ensemble des capitaines ou patrons navigant en Méditerranée qui retiendront notre attention, de leur partance à leur atterrage, qu’ils soient méditerranéens ou non. Les travaux présentés auront notamment pour but de saisir les manières avec lesquelles les savoirs ‑ juridiques, économiques et sociaux ‑ s’entrelacent autour de la gestion des équipages, des relations avec les partenaires et du rôle de relais juridico-commercial assumé par la figure finalement méconnue du capitaine marchand.

Programme

Régis Bertrand et Gilbert Buti, AMU-Telemme
Charles Carrière, un parcours d’historien?

Présentation de la journée

Thierry Allain, CRISES, Université Paul Valéry-Montpellier III
Au prisme du récit de la fortune de mer : les capitaines marchands d’Amsterdam et l’économie maritime méditerranéenne au XVIIIe siècle

André Lespagnol, Université de Rennes 2
Marins et marchands : la complexité des fonctions des capitaines « ponantais » en Méditerranée (XVIIe-XIXe siècles)

Laurent Pavlidis, UMR Telemme
Les capitaines provençaux dans l’océan Indien au XIXe siècle : entre mission assignée et liberté d’action

Christopher Denis-Delacour, ERC ConfigMed – Université Paris I
Crossing the shadow-line. « Passions » maritimes et raisons marchandes des capitaines de Procida en Atlantique (XIXe-Xxe siècles)

Patricia Payn-Echallier, AMU-CNRS-Telemme
L’impact de la position géographique du port d’Arles sur les activités des patrons (fin XVIe-XVIIIe siècle)

Luca Lo Basso, Université de Gênes
Pratiques, expériences et langages d’un capitaine de navire au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles : l’exemple de Nicolo Campanella et son autobiographie

Guillaume Calafat, Ecole française de Rome
Les recours du capitaine. Procédures et étapes du contentieux entre Livourne, Pise et Florence (1600-1740)

Manuel Lomas Cortès, Université de Valence – ERC ConfigMed, Université Paris 1
Le capitaine de galère dans la monarchie hispanique : discours théorique et pratique du gouvernement aux XVIe et XVIIe siècles

Apostolis Delis, Foundation for Research and Technology, Institute for Mediterranean Studies, Greece
Pratiques avancées dans un contexte rétrograde? Le rôle du capitaine et la figure de directeur dans la gestion et le fonctionnement des navires dans la marine à voile à Syra au milieu du XIXe siècle

2013.11.13 programme

[Séminaire] L’entreprise maritime, un pont entre les Méditerranées ?

efr

Lundi 25 mars 2013 à 17h30

 

École française de Rome

Piazza Navona, 62

 

voyage levantCorneille Le Brun, Voyage au Levant, Paris, Guillaume Cavelier, 1714, Vue de Smirne
(Paris. Bibliothèque du Musée de l’Homme)

séminaire sur

 

L’entreprise maritime, un pont entre les Méditerranées ?

Acteurs, intermédiaires et pratiques juridiques dans la perspective de Naples et de Marseille (1740-1856)

 

par

Christopher Denis-Delacour

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Centre de recherches d’histoire moderne (EA 127)

Projet Mediterranean Reconfigurations (ConfigMed) – European Research Council

Chercheur résident à l’EFR

 

discutant

Guillaume Calafat

École française de Rome

 

Vous êtes cordialement invité(e)

Atelier 1 : état des lieux bibliographique de la question, Nice, CMMC, vendredi 16 mars 2012

Le vendredi 16 mars 2012, le projet de recherche dirigé par Arnaud Bartolomei et intitulé « Les figures de l’intermédiation marchande en Europe et dans le monde méditerranéen (XVIe-XXIe siècles) : consuls et agents consulaires » tenait son premier atelier. Plusieurs membres du projet ERC ConfigMed ont participé à cette journée. Nous vous en présentons ici le programme de cette journée :

9h30    Arnaud Bartolomei : accueil, présentation journée, présentation des deux ouvrages dirigés par Jörg Ulbert sur la fonction consulaire (PUR, 2006 pour le volume consacré à l’époque moderne, Dobu Verlag, 2010, pour celui consacré au XIXe siècle).

10h30  Atelier bibliographique 1 :

  • Silvia Marzagalli : Leos Müller, Consuls, Corsairs, and Commerce. The Swedish Consular Service and Long-distance Shipping, 1720-1815, Uppsala, 2004.
  • Guillaume Calafat* : Francesca Trivellato, The Familiarity of Strangers. The Sephardic Diaspora, Livorno, and Cross-Cultural Trade in the Early Modern Period, New Haven, 2009.
  • Guillaume Calafat* : Molly Greene, Catholic Pirates and Greek Mercants: A Maritime History of the Early Modern Mediterranean, Princeton, 2010.

13h30  Atelier bibliographique 2 :

  • Jörg Ulbert : Eva Fiebig, Hanseatenkreuz und Halbmond. Die hanseatischen Konsulate in der Levante im 19. Jahrhundert, Marburg, 2005
  • Thierry Allain : Alexander H. de Groot, The Ottoman Empire and the Dutch Republic. A history of the Earliest Diplomatic Relations 1610-1630, Leiden/Istanbul,
    NHAI, 1978, 417 pages.
  • Mathieu Grenet* : Maurits van der Boogerts, The Capitulations and the Ottoman Legal System : Qadis, Consuls, and Beratlı in the Eighteenth Century, Leiden-Boston, Brill, 2005

15h15  Atelier bibliographique 3 :

  • Jörg Ulbert : Christian Windler, La diplomatie comme expérience de l’autre: Consuls français au Maghreb (1700–1840), Genève, 2002.
  • Medhi Jrad/ Rached Lakhal * : Yvon Debbasch, La Nation française en Tunisie (1577-1835), Paris, 1957.

16h15  Conclusions et discussions sur les suites du programme.

Programme de recherche « Les fonctions marchandes du consul en Europe et dans le monde méditerranéen (XVIe-XIXe siècles) »

Les travaux récents sur les agents consulaires européens ont porté sur la chronologie de la mise en place du réseau consulaire européen à l’époque moderne, sur la diversité des missions qui étaient confiées aux consuls et sur la variété de leurs statuts – ils sont des fonctionnaires au sein du réseau consulaire français, des commerçants privés pour les autres nations (Jörg Ulbert et Gérard Le Bouëdec (dir.), La fonction consulaire à l’époque moderne, Rennes, 2006). Des enquêtes prosopographiques de grande ampleur ont par ailleurs été menées sur le déroulement des carrières consulaires qui sont tantôt marquées par la mobilité, tantôt, au contraire, par la constitution de « dynasties » locales (Anne Mézin, Les consuls de France au siècle des Lumières, [1715-1792], Paris, 1997, Nicole Bensacq-Tixier, Histoire des diplomates et consuls français en Chine (1840-1912), Paris, 2008.). Le thème de l’insertion des consuls dans leur contexte social et institutionnel local, tout autant que celui de leur rôle dans la circulation de l’information, commerciale ou diplomatique, ont également été abordés, comme en ont témoigné les colloques organisés à Nice et à Séville sur le sujet à l’automne 2011 et à l’automne 2012. En revanche, les études consacrées aux fonctions assumées par les consuls dans l’intermédiation marchande proprement dite demeurent rares (cf. par exemple, la contribution de Marc Belissa à l’ouvrage collectif L’information économique, XVIe-XIXe siècle, Paris, 2008). Pourtant, qu’ils soient pourvoyeurs d’information vis-à-vis des ressortissants placés sous leur juridiction ou arbitres dans des différends commerciaux, lobbyistes face aux autorités locales ou entremetteurs au sein de leur communauté, les modalités d’intervention des agents consulaires dans la réduction de l’incertitude marchande et dans l’optimisation des transactions commerciales sont multiples. Poser la question du consul en tant que figure de l’intermédiation marchande, c’est donc s’interroger sur l’efficacité des services commerciaux assumés par les consuls auprès de leurs administrés et, à plus grande échelle, sur le rôle qu’ils ont joué dans le décloisonnement des espaces marchands européens et sur leur capacité à constituer et à incarner un réel « service public » de l’intermédiation marchande, susceptible de concurrencer dans leurs fonctions d’information et de coordination, les réseaux privés et de rendre leur recours moins nécessaire.

Dans cette perspective, nous souhaitons engager une réflexion sur quatre aspects de ces fonctions marchandes des consuls qui nous semblent devoir plus précisément être placées au centre des préoccupations du présent programme de recherche :

  • Concernant l’information commerciale, il faut poursuivre la réflexion ouverte dans D. Margairaz et P. Minard, L’information économique, XVIe-XIXe siècles (Paris, 2008), notamment par les contributions de Claire Lemercier et Marc Belissa et s’interroger plus directement sur l’utilité et l’utilisation des informations commerciales collectées par les consuls : lorsqu’elles étaient adressées aux services administratifs centraux étaient-elles redistribuées vers les milieux d’affaires ou simplement archivées ? Existait-il, par ailleurs, des connexions directes entre les consuls et les milieux d’affaires (correspondances privées, via le relais des Chambres de Commerce ou contacts personnels directs, noués dans le cadre d’une sociabilité locale) ? Enfin, retrouve-t-on la trace de décisions économiques et commerciales fondées explicitement sur l’exploitation d’informations fournies par des agents consulaires ?
  • Un deuxième aspect, absolument essentiel pour la thématique étudié, est celui des fonctions judiciaires des consuls. Celles-ci sont presque toujours reconnues et affirmées mais on en trouve très peu de traces (sauf cas particulier, comme celui de la course). Il est pourtant certain, et avéré par des sources indirectes, que les consuls jouaient un rôle important d’arbitre dans les litiges survenus parmi leurs administrés locaux et qu’ils offraient par ailleurs une possibilité de recours pour des affaires liant leurs administrés locaux à leurs compatriotes demeurés au pays. Une connaissance plus précise de ces fonctions et du rôle que jouait cette autorité consulaire dans la sécurisation des transactions marchandes, pourrait par exemple contribuer à une meilleure compréhension de certains phénomènes diasporiques constatés par les historiens et trop souvent expliqués, jusqu’alors, par des mécanismes de préférence identitaire.
  • Un troisième thème concerne les fonctions de défense des intérêts économiques nationaux assurés par les consuls. La question du lobbying et des pressions exercées sur les autorités locales ou centrales, notamment pour défendre les privilèges des nations, ont été déjà largement étudiées. En revanche, des opérations beaucoup plus informelles demeurent méconnues : ainsi, certains consuls n’hésitaient-ils pas à couvrir les opérations de contrebande de leurs administrés, d’autres à les organiser sous forme de coalition ou de syndicat, de manière à limiter les pratiques de concurrence au sein de la communauté et à opposer un front commun, sur le marché, face aux autres acteurs locaux.
  • Le quatrième thème, enfin, est transversal, puisqu’il porte, plus généralement, sur l’établissement d’études chronologiques fines éclairant les liens entre construction du réseau consulaire et développement des communautés de marchands étrangers. Clairement, il s’agit de réunir suffisamment de cas empiriques pour déterminer si, en général, le réseau consulaire se structure sur la base de communautés marchandes déjà préétablies ou si, au contraire, c’est sa création qui suscite l’installation des marchands

L’équipe

Coordination :

Arnaud Bartolomei (Université de Nice Sophia Antipolis – CMMC, bartolomei2@laposte.net)

Collaborateurs :

Marcella Aglietti (Universita di Pisa)

Thierry Allain (Université Paul Valéry, CRISES)

Alvaro Aragon (Universidad del Pais Vasco)

Arnaud Bartolomei (Université de Nice, CMMC)

Marc Belissa (Université Paris X-Nanterre)

Pierre-Yves Beaurepaire (Université de Nice, CMMC)

Patrick Boulanger (Patrimoine culturel CCI Marseille Provence)

Catia Brilli (Escuela de Estudios Hispano-Americanos, CSIC)

Gilbert Buti (AMU, Telemme)

Guillaume Calafat (EFR)

Annastella Carrino (Universita di Bari)

Gérard Chastagnaret (Université de Provence, Telemme)

Jérôme Cras (Archives diplomatiques de Nantes)

Masao Daemer (Sciences Po-Paris)

Kamel Jerfel (Université de Sousse)

Medhi Jrad (Université de Sousse)

Maria Ghazali (Université de Nice, CMMC)

Mathieu Grenet (ERC Configmed)

Rached Lakhal (Université de Kairouan)

Claire Lemercier (CNRS-CSO)

Sylvain Lloret (Université Paris IV)

Séverine Antigone Marin (Université de Strasbourg)

Silvia Marzagalli (Université de Nice, CMMC)

Anne Mézin (Archives Nationales)

David Plouviez (Université de Nantes)

Biagio Salvemini (Universita di Bari)

Julien Sempéré (Université Paris I)

Jörg Ulbert (Université de Bretagne-Sud, CERHIO)

Francisco Javier Zamora Rodríguez (Universidad Pablo de Olavide)

 

http://smbg.ntic.fr/licence//logo_ecole/logo_UnivNice_Sophia_20101104175826.jpg

Workshop : LITIGES COMMERCIAUX DANS L’HISTOIRE : NOUVELLES APPROCHES

NEW APPROCHES TO THE HISTORY  OF COMMERCIAL JUSTICE

WORKSHOP
21st – 22nd FEBRUARY 2013

Organisation
Hanna Sonkajärvi (IHA)

Program:

Thursday 21st February 2013

13.00  Participants Arrival – Lunch

Section 1 : Problems and Perspectives/Enjeux et perspectives

Chair : Laurence Fontaine (CNRS-CRH)
14.15  Hanna Sonkajärvi (IHA/Universität Duisburg-Essen), Introduction
14.45  Albrecht Cordes (Goethe-Universität Frankfurt), Countries, Problems, Sources: the Landscape of Pre-Modern Commercial Law
15.15-15.45  Discussion 15.45-16.00  Coffee break

Section 2 : Specialized Merchant Courts in France/Tribunaux commerciaux spécialisés en France
Chair : Jochen Hoock (université Paris 7)

16.00   Julie Hardwick (University of Texas, Austin), Law and Commerce in the Lyon « Merchants Court » in the Seventeenth Century
16.30  Claire Lemercier (CNRS), Were Commercial Courts Tools of  « Self-Regulation » for the Merchants? The Case of Nineteenth Century Paris

17.00-17.40  Discussion
17.40-18.00  Coffee break

Key Note Lecture/Conférence du soir

Comment/Commentaire : Laurence Fontaine (CNRS-CRH)
18.00  Mark Häberlein (Otto-Friedrich-Universität Bamberg), South German Merchants and the Law Courts, 1500-1620

Friday 22nd February 2013

Section 3 : The Spanish Consulados/Les Consulados espagnols

Chair : Simona Cerutti (EHESS-CRH)
09.00  Tamar Herzog (Stanford University), Commercial Litigation on  Non-Mercantile Issues: the Consulados and Citizenship (Early Modern Spain and Spanish America)
09.30  Carlos Petit Calvo (Universidad de Huelva), Le tribunal de commerce de Séville (1830-1868)
10.00-10.40  Discussion
10.40-11.00  Coffee break

Section 4 : Comparative Approaches/Approches comparatives

Chair : Zacarias Moutoukias (université Paris7)
11.00  Hanna Sonkajärvi (IHA/Universität Duisburg-Essen), Conceptualizing Commercial Litigations in Bilbao and Rio de Janeiro (1750-1850)
11.30  Guillaume Calafat (Université Paris 1/ École française de Rome), Juridictions et étapes du contentieux marchand (Livourne, Pise et Florence, XVIIe-XVIIIe siècle)
12.00-12.40   Discussion

12.40-13.40  Lunch

Section 5 : Commercial Litigations before Non-Specialised Courts/ Arbitrages commerciaux devant des cours non spécialisées

Chair : Wolfgang Kaiser (université Paris 1)
13.40  James Masschaele (Rutgers University, New Jersey), Merchants and Commercial Law in the Late Medieval England
14.10  Dave De ruysscher (Vrije Universiteit Brussel), Merchants before the Antwerp City Court (1490-1550)
14.40-15.20  Discussion
15.20-15.35  Coffee break

15.35  Final discussion/Discussion finale

Entrée libre sur inscription préalable : event@dhi-paris.fr

Deutsches Historisches Institut Paris
Institut historique allemand
Hôtel Duret-de-Chevry    Tel  +33 (0)1 44 54 23 80
8 rue du Parc-Royal    Fax  +33 (0)1 42 71 56 43
75003 Paris    www.dhi-paris.fr

 

Commercial_Justice