Programme de l’atelier international sur l’esclavage dans l’Empire ottoman(23 novembre 2012, Paris) / Ottoman Slavery Workshop Programme (November 23rd,2012, Paris)

Endroit/location: Salle Lévi-Strauss (salle 3, rdc/ground floor),
Collège de France — 52, rue du Cardinal Lemoine, Paris 75005
Organisé par le CETOBAC (Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques) (CNRS-EHESS-Collège de France) et l’EPHE-IVe Section (Fondation Campus Condorcet-UMR 7192)

Argumentaire: L’esclavage est un élément fondamental de la société ottomane dite « classique », mais insuffisamment étudié en raison de l’intérêt qui a été longtemps exclusivement porté sur l’esclavage d’Etat ou à la question des captifs en Méditerranée. A l’heure actuelle, il n’existe aucune synthèse satisfaisante en la matière. Les publications d’Ehud Toledano ont porté sur le commerce des esclaves et sa diminution par étapes au XIXe siècle. Hakan Erdem s’est également intéressé au dernier siècle de l’institution jusqu’à l’éclatement de l’Empire après la fin de la Première guerre mondiale, tandis que Madeline Zilfi a repris la littérature secondaire sous l’optique des gender studies. Or la recherche est en train d’évoluer, notamment la jeune recherche, puisque plusieurs thèses sont actuellement en cours de préparation ou d’achèvement sur des sujets voisins, sous la direction de professeurs prestigieux dans le domaine ottomaniste. L’ambition de l’atelier est de traiter le plus possible des différentes facettes de l’institution de sur les plans thématique, géographique et chronologique. Pour ce faire, les communicants mettront l’accent sur la diversité de leurs sources et leurs approches. La critique de l’historiographie ne sera pas négligée, toutefois la priorité sera donnée à la présentation des travaux inédits. Aborder l’espace ottoman de l’époque moderne en tant qu’aire culturelle fournira potentiellement des outils et des élements nécessaires pour le discernement des spécificités et des traits distinctifs de l’esclavage ottoman, avec la prise en considération de l’évolution historique de l’institution. Sur ce point, la provenance de la documentation des provinces centrales, mais aussi des marges de l’Empire se situe au cœur de l’analyse.

Overview: Slavery is a fundamental component of the so-called « classical » Ottoman society, although it has remained largely unexplored because the research exclusively focused on state slavery (ḳul system) and captives in the Mediterranean. At present, there is no satisfactory synthesis on the matter. Ehud Toledano’s publications aimed at studying the 19th century slave trade and its gradual suppression. Hakan Erdem also examined the institution’s demise in the late Ottoman Empire, whereas Madeline Zilfi analysed the historiography through a gender studies approach. And yet, the research is in constant evolution, especially by young academics. The theses of these young researchers on neighbouring topics to Ottoman slavery, advised by prestigious professors of Ottoman studies, are in progress and/or already submitted. The workshop’s ambition is to tackle different thematic, geographic and chronological aspects of the institution as much as possible. In order to do so, the participants will emphasise the diversity of their sources and approaches. Criticism of historiography won’t be neglected, although the priority will be given to the presentation of unpublished original research. Dealing with the early modern Ottoman space as a cultural area can potentially provide the necessary tools for discerning the specific characteristics and distinctive features of Ottoman slavery, along with the consideration of the institution’s historical evolution. In this respect, the documentation of the central provinces, as well as that of the Empire’s margins will be situated at the heart of the analysis.

9h00-9h30/9:00-9:30 a.m.: Accueil/Welcome-introduction

9h30-11h00/9:30-11:00 a.m.: L’esclavage au quotidien au XVIe siècle / Slavery in 16th century daily life

Président de séance: Wolfgang Kaiser, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/EHESS

Hayri Gökşin Özkoray (EPHE, UMR 7192 – associé CETOBAC): « L’esclavage domestique au XVIe s. dans les provinces dites “centrales” (La Roumélie et l’Anatolie) »

Nur Sobers Khan (University Of Cambridge): « “Firasetle nazar edesin”: Recreating the gaze of the Ottoman slave owner at the confluence of textual genres »

11h00-11h30/11:00-11:30 a.m.: Pause café/Coffee break

11h30-13h00/11:30a.m.-1:00 p.m.: La doctrine juridique de l’esclavage ottoman (XVIe-XVIIIe s.) / The juridical doctrine of Ottoman slavery (16th-18th centuries)

Président de séance: Nicolas Vatin, EPHE

Joshua Michael White (University of Virginia): « Piracy and Slavery in Early Modern Ottoman Islamic Law »

Yavuz Aykan (Humboldt Universität zu Berlin): « Qu’est-ce qu’une ümm-i veled? La question de la loi et de la propriété en corrélation avec la question de la liberté et de l’esclavage »

13h00-14h30/1:00-2:30 p.m.: Déjeuner/Lunch

14h30-16h00/Le sort des Africains subsahariens dans l’Empire ottoman (XVIIIe-XIXe s.) / The fate of Sub-Saharan Africans in the Ottoman Empire (18th-19th centuries)

Président de séance: M’hamed Oualdi (INALCO)

Yiannis Spyropoulos (Université de Crète): « Slaves and Freedmen in Early Ottoman Crete » Michael Ferguson (McGill University): « Enslaved and Emancipated Africans in 19th century « Cosmopolitan Izmir » »

16h00-16h30/4:00-4:30 p.m.: Pause café/Coffee break

16h30-18h00/4:30-6:00 p.m.: Discussion générale: étudier l’esclavage dans l’Empire ottoman / General discussion: studying slavery in the Ottoman Empire

 


Guillaume Calafat

Maître de conférences en histoire moderne (Université Paris 1). Membre du comité de rédaction de la revue Tracés.

More Posts - Website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.