Litige et communication à Malte dans le tournant du 18e siècle: une reconfiguration méditerranéenne

 
Pour cette rentrée 2013/2014, nous vous présentons le projet de recherche de Johann Petitjean, post-doctorant dans le cadre de l’ERC ConfigMed. Vous trouverez une version française et anglaise de son projet.
 

Mes recherches actuelles portent sur le commerce maritime, le droit et les litiges au sud de la Méditerranée centrale (en particulier : Sicile, Malte, Tunisie et Libye) à la fin du xviie siècle. Ce projet interroge le commerce interculturel et/ou interreligieux à travers les litiges internationaux causés par l’activité des corsaires maltais dans la région. J’ai commencé ces travaux en me plongeant d’une part dans la documentation légale produite par le Magistrato degli Armamenti (ou Tribunal Armamentorum), le Consolato di Mare et le Supremæ Appellationis Curiæ et Tribunal Publicae Audentiæ, afin d’en reconstituer les procédures et la jurisprudence, et dans les archives notariales de la Valette d’autre part, en vue d’étudier le parcours des représentants et des facilitateurs locaux, ces intermédiaires généralement désignés sous le nom de « consuls » asistant les acteurs du commerce international dans leurs disputes. Je compte poursuivre ce travail dans deux directions supplémentaires, en analysant, premièrement, les British State Papers ainsi que les archives des consuls français présents Méditerranée pour rendre compte des différents niveaux et/ou compétitions institutionnelles modelant juridiquement la région, et en m’intéressant dans un second temps aux journaux européens (tels les Avvisi manuscrits de Malte et les gazettes imprimées notamment à Paris et à Londres), dont l’analyse devrait permettre d’étudier de manière extensive la diffusion en Europe d’un langage propre aux mondes du commerce international et des institutions légales (et/ou para-légales) méditerranéennes.

 

Litigation and communication in Malta at the turn of the 18th century: a Mediterranean reconfiguration

My research deals with maritime trade, law and litigations in the south-central part of the Mediterranean area at the end of the seventeenth century. This new project currently in progress interrogates cross-cultural and/or cross-religious trade through international litigations caused by corsairs’ activities. I have begun this research in 2012 by immersing myself both in the legal documentation produced by the Magistrato degli Armamenti (or: Tribunal Armamentorum), the Consolato di Mare and the Supremæ Appellationis Curiæ et Tribunal Publicae Audentiæ in Malta, to investigate the Maltese procedures and jurisprudence, as well as in the notarial archives in Valletta, to look for the various facilitators who assisted the actors of international trade in their disputes. I plan to pursue this work by analyzing the British State Papers and the French consulates’ archives related to the Mediterranean in order to scrutinize not only from Malta but also Sicily, Tunis and Tripoli the legal and para-legal institutions that judicially shaped the area. My project, then, aims to analyze some European newspapers (eg the handwritten Avvisi of Malta and the gazettes printed in Paris and London) to study the dissemination of Mediterranean commercial and legal or para-legal categories and linguistics, via litigations reporting.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.