Yavuz Aykan

Docteur de l’EHESS

Chercheur résidant à l’Institut d’études avancées de Nantes

Adresse : 5, Allée Jacques Berque
BP 12105
44021 Nantes Cedex 1
France

Email : aykanya@gmail.com

Formation et parcours universitaire

8 juin 2012, Doctorat d’histoire, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

Sous la direction du Pr. Gilles Veinstein.

Titre de la thèse : Les acteurs de la justice à Amid et dans la province du Diyarbekir d’après les sicil provinciaux du 18e siècle.

septembre 2005, Diplôme d’Études Approfondies (D.E.A), Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

septembre 2003, Master of Arts (MA) d’histoire, Université (anglophone) du Bosphore, Istanbul.

juin 1999, Licence d’histoire, Université Dokuz Eylül, Izmir.

Domaines de recherche

Histoire de l’Empire ottoman à l’époque moderne.

Histoire du droit musulman et des institutions.

Les généalogies de l’état et du hanafisme Ottoman (avec un accent particulier sur la tradition jurisprudentielle de l’empire Mamelouke, la Transoxiane et de la Horde d’Or).

Histoire de l’espace méditerranéen à l’époque moderne.

Etudes de registres du cadi (sicil) de la province de Diyarbekir (Amid, Harput et Mardin).

Opinions casuistiques (fatwas) dans les procédures juridiques.

La fiction et la personnalité juridique.

Esclavage, femmes esclaves et la fabrication de la parentèle dans le droit musulman.

Titres et fonctions universitaires

septembre 2013-juin 2014, chercheur résidant à l’Institut d’Études Avancées de Nantes.

mars-septembre 2013, chercheur résidant au Käte Hamburger Kolleg, Centre for Advanced Study, Law as Culture Program, Université de Bonn.

septembre 2012-mars 2013, chercheur postdoctoral à l’International Research Centre  on Work and Human Lifecycle in Global History, Université Humboldt, Berlin.

depuis février 2013, chercheur associé au projet du GDRI, « Appartenance locale et communauté politique : relations sociales, droits, revendications », coordonné par Isabelle Grangaud (CNRS, IREMAM).

En cours :

La constitution du « Working group » sur « Mamluk and Ottoman History and Historiography », au Annemarie Schimmel Kolleg, « The History and Society during the Mamluk Era, 1250-1517 », Université de Bonn.

Laboratoire de rattachement

UMR 8032 Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (Cetobac) EHESS, Paris.

Enseignements

2010-2012, Junior lecturer à la Ludwig Maximilians Universität, München/ Institut für den Nahen und Mittleren Osten.

Enseignant de la paléographie et de l’histoire ottomane pour les étudiants de troisième cycle.

Séminaires organisés : Law and Society in Ottoman Texts et Advanced Readings on Empire.

2010-2012, Junior lecturer à la Ludwig Maximilians Universität, München/ Institut für den Nahen und Mittleren Osten.

Enseignant de l’historiographie pour les étudiants de licence.

Séminaire organisé: Historical Methodology for Middle Eastern Studies.

2005- 2008, Enseignant vacataire à l’Institut national des langues et des civilisations Orientales (INALCO), Paris.

Enseignant vacataire de la langue kurde.

Publications

Manuscrit intitulé La Justice dans la ville : les procédures juridiques et ses acteurs dans la ville d’Amid au 18e siècle, en cours de préparation à soumettre aux éditions Brill, The Ottoman Empire and its Heritage.

« Unacknowledged Memory: The nineteenth-century Ottoman Empire and the Ambivalence of National Memory in the Turkish Republic », dans Remembering the Past in Iranian Societies, Christine Allison et Philip G. Kreyenbroek (dir.), Harrassowitz, 2013, pp. 78-94.

Entrée, « Mariage » dans le Dictionnaire de l’Empire ottoman (Fayard).

« Comment al-hajj Mehmet s’est-il approprié un terrain récupéré de la décrue du Tigre? Le statut d’une terre vacante (arz-ı mübâha) devant un tribunal ottoman (Amid au 18e siècle) », article sous presse dans le dossier de la Revue de l’Institut des Belles Lettres Arabes, L’appartenance locale à l’époque moderne au nord et au sud de la méditerranée, Sami Bargaoui, Simona Cerutti et Isabelle Grangaud (dir.) (sous presse)

« Property between Life and Death:  A legal debate over the property of a missing person (gâib) in eighteenth-century Ottoman Amid », article sous presse dans l’ouvrage intitulé Justice and Statecraft : New Ottoman Legal History, Huri İslamoğlu et Safa Saraçoğlu (dir.), Syracuse University Press (sous presse).

Activités éditoriales

Editeur scientifique et éditeur de la traduction en turc du livre : Martha Mundy et Richard Saumarez Smith, Governing Property Making the Modern State: Law, Administration and Production in Ottoman Syria (I. B. Tauris, London: 2007) sous presse chez Tarih Vakfı Yurt Yayınları, Istanbul.

Colloques organisés

14-15 juin 2013, Work, Labor and Local Belonging in Early Modern Global Contexts, colloque international organisé par Yavuz Aykan et Işık Tamdoğan. Humboldt-Universität zu Berlin, IGK Re:Work, International Research Center Work and Human Lifecycle in Global History avec la collaboration de l’Institut Français d’Études Anatoliennes (IFEA, Istanbul).

5-6 janvier 2012, Justice in Ottoman Society: Institutions, Actors and Practices, colloque international organisé par Yavuz Aykan, Juliette Dumas et Işık Tamdoğan, Institut Français d’Etudes Anatoliennes, Istanbul.

31 mai 2010, Les sexualités de « transgression » dans le monde islamique. Nouvelles questions, nouvelles approches, organisé par Yavuz Aykan, Maggy Grabundzija, Gianfranco Rebucini et Mohammed Mezziane, EHESS, 96 bd Raspail, salle Maurice et Denis Lombard, 6.

17-20 juin 2013, Organisation de « Middle East Session » du International Congress on Law, Crowds and Violence, Université Bilgi, Istanbul.

Communications

26 septembre 2013, « “ Go to your brother’s house, I divorced you!” Debating Madness and Law in 18th Century Ottoman Amid », Käte Hamburger Kolleg, Centre for Advanced Study, Law as Culture Program, Université de Bonn.

15 juin 2013, participation à la Journée d’études organisée par  Yavuz Aykan et Işık Tamdoğan sur Work, Labor and Local Belonging in Early Modern Global Contexts avec une communication intitule, « When Property Becomes a Person: Law, Slave-Labor and the Ambivalence of Local Belonging in Eighteenth-Century Diyarbekir », 14-15 juin 2013, Université Humboldt, Berlin.

13 Mai 2013, invité au Annemarie Schimmel Kolleg, « The History and Society during the Mamluk Era, 1250-1517 », avec une communication intitulée « The Council of Amid (Divân-ı Amid): On the judicial authority of the provincial governor (vâli) and the Mazalim justice in eighteenth-century Ottoman Diyarbekir », Université  de Bonn.

9 avril 2013, invité au séminaire de Stéphanie Latte Abdallah sur  Féminités, masculinités en révolution ? Enjeux moraux et éthiques contemporains avec une communication intitulée « La construction de l’homme sodomite comme une persona légale dans la jurisprudence mamlouk et ottomane (du 14e au 16e siècle) », Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

7-8 décembre 2012, participation à la Journée d’études organisée par Jonas Liliequist sur, Gender, Laughter & Humour avec une communication intitulée, « Loving Boys as Fun in the Early Modern Ottoman Erotic Imaginary », Université Umeå, Suède.   

23 novembre 2012, participation à l’atelier international sur l’esclavage dans l’Empire ottoman organisé par Hayri Gökşin Ozkoray, avec une communication intitulée « Qu’est-ce qu’une ümm-i veled? La question de la loi et de la propriété en corrélation avec la question de la liberté et de l’esclavage », Collège de France, Paris.

25 septembre 2012, invité au Wednesday Talks à l’Université Koç avec une communication intitulée, « Slave Mothers in the Ottoman Provincial Life », Istanbul.

30 mars 2012, participation à la Journée d’études turques 2012 avec une communication intitulée, « L’application de loi musulmane et la ville ottoman », BULAC, Paris.

5-6 janvier 2012, participation à la Journée d’études organisée par Yavuz Aykan, Juliette Dumas et Işık Tamdoğan sur Justice in Ottoman Society: Institutions, Actors and Practices avec une communication intitulée, « On the authority of the qadi’s judgement: The Mufti of Amid and the genealogies of Ottoman Hanafisme », Institut Français d’Etudes Anatoliennes, Istanbul.

4-5 octobre 2011, participation à la Journée d’études organisée par Jonas Liliequist sur Justice and Authority in East and West before 1800: the use of court records and petitions as historical sources –potentialities and problems avec une communication intitule, « Doctrine does matter: On the possibility of getting rid of a lying husband in the 18th century Ottoman legal court of Amid (Diyarbakır) », Swedish Institute, Istanbul.

14 décembre 2010, invité au séminaire d’Işık Tamdoğan sur Osmanlı Toplumu’nda Adalet: Kurumlar, Aktörler, Uygulamalar, avec une communication intitule, « Gaiblik, Müftüler ve Hukuksal İhtilaf », Institut Français d’Etudes Anatoliennes, Istanbul.

29-30 octobre 2010, participation à la Journée d’études organisée par Simona Cerutti, Sami Bargaoui et Isabelle Grangaud sur La propriété et appartenance dans le monde méditerranéen avec une communication intitulée, « Comment al-hajj Mehmed s’est-il approprié un terrain récupéré de la décrue du Tigre? Le statut d’une terre vacante devant un tribunal ottoman (Amid au 18ème siècle) », Tunisie.

31 mai 2010, participation à la Journée d’études organisée par Yavuz Aykan, Maggy Grabundzija, Mohammed Mezziane et Gianfranco Rebucini sur Les sexualités de « transgression » dans le monde islamique. Nouvelles questions, nouvelles approche avec une communication intitulée, « La livata avant l’homoséxualité: discussion de la sodomie par les juristes Ottomans du 17e et du 18e Siècles », Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris.

13 mai 2009, invité au séminaire de Simona Cerutti, Isabelle Grangaud et Işık Tamdoğan sur  L’appartenance locale et ses droits dans les villes de l’époque moderne  avec une communication intitulée, « Les documents écrits et les transactions quotidiennes dans les villes ottomanes », Ecole des hautes études en sciences sociales.

1-2 avril 2009, participation au congrès international sur The Kurds and Kurdistan: History, Politics and Culture avec une communication intitulée, « Legal Pluralism and Gendered Discourse of Divorce in the 17th century Ottoman Amid », the University of Exeter/Exeter-UK.

4 février 2008, invité au séminaire de Gilles Veinstein sur Histoire turque et ottomane avec une communication intitulée, « Pourquoi demande-t-on l’annulation d’un jugement déjà rendu ? De la hüccet et de sa force contraignante dans les tribunaux ottomans (Amid au 18ème siècle), Ecole des hautes études en sciences sociales.

3 février 2007, invité au séminaire de Nicolas Vatin sur Etudes ottomanes avec une communication intitulée, « Va chez ton frère je t’ai répudiée: délire, répudiation et désaccord (ikhtilaf) entre les juristes dans la ville d’Amid au 18ème siècle », L’Ecole pratique des hautes études.

23-24 février 2006, participation à la Journée d’études organisée par Christine Allison sur Discourses on Memory avec une communication intitulée, « The Memory of an Archive », INALCO, Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.